Sexualité et Handicap

SEXUALITE ET HANDICAP

Formation

-

Contexte et présentation

La question de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap reste un sujet sensible et peu développé alors que tout le monde s’accorde à dire que la sexualité est une composante fondamentale de la vie.

Ce modèle de formation propose un cadre de réflexion et d’apprentissage pour rendre possible la conception et la planification d’un projet d’accompagnement à la vie intime, affective et sexuelle des résidents dans une institution spécialisée :

  • Clarification des normes et valeurs en lien avec la sexualité.
  • Identification des contraintes liées à la vie en institution.
  • Comment adapter sa démarche éducative en prenant en compte les demandes et les besoins des résidents en matière de sexualité.

 

Objectifs

  • Identifier les différentes étapes de l’éducation à la sexualité à partir de l’expérience des participants, afin d’appréhender ses propres limites, mieux se connaître, mesurer la distance nécessaire entre soi et les autres.
  • Maîtriser les différents champs de la sexualité humaine tout en pointant les spécificités en matière de vie « affective et sexuelle  » en institution spécialisée.
  • Repérer les vécus, en matière de « vie affective et sexuelle », spécifiques aux personnes en situation de handicap afin de comprendre les difficultés et d’adapter les pratiques professionnelles.
  • Connaître les droits, les obligations et les responsabilités en matière de « vie affective et sexuelle » des professionnels et des usagers d’établissements spécialisés.

 -

Publics

Cette formation est destinée à l’ensemble des professionnels travaillant dans le champ de l’éducation spécialisée : éducateur-trice spécialisé-e, assistant-e de travail social, moniteur-trice éducateur-trice, chef-e-s de service…

 

Durée

3 à 6 journées de formation selon les contenus choisis par l’institution.

-

Fiche à télécharger : PES Fiche Formation 4 Sexualité et Handicap

-

PRC – La Lettre N°6

 

Extrait de l’article paru en décembre 2012 dans la lettre N°6 du Pôle Régional de Compétences.

 

Formation « Prendre en compte la pornographie, l’hyper sexualisation et le virtuel dans les séances d’éducation à la sexualité »

 

LE CONSTAT

Depuis une quinzaine d’années,

les stratégies marketing utilisent de plus en plus systématiquement les représentations et les symboliques sexuelles, que ce soit autour des stéréotypes de genre ou de la juvénilisation des images. Plus globalement, la société tend vers une hyper sexualisation.

En parallèle, les outils de communication que sont les ordinateurs, les téléphones portables et leurs fonctionnalités virtuelles ont pris

une place prépondérante dans les rencontres et la gestion des relations affectives et sexuelles. Ils sont aussi un mode d’accès facilité à l’industrie pornographique qui s’est largement développée depuis les années 80 avec un mode de consommation qui a lui aussi bien évolué.

Pour que les éducateurs à la sexualité puissent en compte ces phénomènes et les intégrer dans leurs pratiques, l’ADES du Rhône, dans le cadre de la PES (Plateforme de formation en Education à la Sexualité) propose la formation «Prendre en compte la pornographie, l’hyper sexualisation et le virtuel dans les séances d’éducation à la sexualité »…

 

Téléchargez l’article au complet (voir pages 6 et 7) : PES Article Presse lettre PRC 6

 

...