Sexualité et éducation

INTER-INSTITUTIONNELLE EN EDUCATION A LA SEXUALITE

Formation

-

Contexte et présentation

Le cycle de formation de 6 jours traditionnellement mis en place par l’Education Nationale et ses partenaires est renforcé par l’apport de formateurs de la PES RA.

L’Education Nationale est responsable et coordinatrice de ces formations. Dans ce cadre trois formations sont mises en œuvre sur l’année scolaire sur les 3 départements du rectorat de Lyon Rhône, Ain et Loire.

 

Objectifs

L’objectif général de cette formation est de permettre la mise en place de séquences collectives d’éducation à la sexualité, en application de la loi de 2001.

 

Les objectifs opératoires sont les suivantes :

  • Connaître et s’approprier la définition de l’éducation à la sexualité et les objectifs de la circulaire de 2003 et des différents textes présents dans les institutions.
  • Permettre aux intervenants d’acquérir des connaissances et des compétences dans les différents champs de la sexualité humaine en pointant les spécificités en matière d’éducation à la sexualité.
  • Permettre une réflexion sur soi, comme professionnel intervenant en éducation à la sexualité.
  • Repérer les difficultés spécifiques afin d’adapter les interventions et d’utiliser au mieux les ressources locales.

 

Planification de la formation

 

Contenu de la 1ère partie – 3 jours consécutifs :

  • Les représentations de l’éducation à la sexualité humaine et le travail de chacun en fonction de son institution d’origine.
  • Légitimité à intervenir dans la sphère publique.
  • Les différents champs concernés par la sexualité (psychoaffectif, biologique, social, culturel, religieux) et re-situer l’éducation à la sexualité, par rapport à ces différents champs.
  • Les différentes étapes de l’éducation à la sexualité à partir de l’expérience des participants, afin d’appréhender ses propres limites, mieux se connaître, mesurer la distance nécessaire entre soi et les autres.
  • Identification des questionnements des jeunes en fonction de leur développement psycho-sexuel et du contexte social.
  • Quelles réponses apporter : place, rôle des adultes et des jeunes dans la relation éducative et dans la construction de réponses et de messages de prévention.

 

Contenu de la 2ème partie – 2 jours consécutifs  :

  • Retour sur expériences.
  • Travail sur les questions amenées par le groupe.
  • Travail sur différents outils d’intervention, découverte d’outils de médiation supplémentaires.
  • Photolangage® de Claire Belisle.
  • Un rappel sur la méthodologie de projet/charte de partenariat.

 

Cette seconde partie est accessible aux acteurs relais déjà formés par la PES RA dans un autre cadre.

 

Contenu de la 3ème partie – 1 jour en conférence :

  • Apports théoriques par des intervenants plus spécialisés dans un des champs de la sexualité (sociologique, psychologique, législatif…).

 

Publics

Tout professionnel travaillant dans le champ médical, social ou éducatif souhaitant mettre en œuvre une animation en éducation à la sexualité.

 

Durée

6 jours répartis sur 3 temps distincts.

-

Fiche à télécharger : PES Fiche Formation 2 Inter_Institutionnelle

PRC – La Lettre N°6

 

Extrait de l’article paru en décembre 2012 dans la lettre N°6 du Pôle Régional de Compétences.

 

Formation « Prendre en compte la pornographie, l’hyper sexualisation et le virtuel dans les séances d’éducation à la sexualité »

 

LE CONSTAT

Depuis une quinzaine d’années,

les stratégies marketing utilisent de plus en plus systématiquement les représentations et les symboliques sexuelles, que ce soit autour des stéréotypes de genre ou de la juvénilisation des images. Plus globalement, la société tend vers une hyper sexualisation.

En parallèle, les outils de communication que sont les ordinateurs, les téléphones portables et leurs fonctionnalités virtuelles ont pris

une place prépondérante dans les rencontres et la gestion des relations affectives et sexuelles. Ils sont aussi un mode d’accès facilité à l’industrie pornographique qui s’est largement développée depuis les années 80 avec un mode de consommation qui a lui aussi bien évolué.

Pour que les éducateurs à la sexualité puissent en compte ces phénomènes et les intégrer dans leurs pratiques, l’ADES du Rhône, dans le cadre de la PES (Plateforme de formation en Education à la Sexualité) propose la formation «Prendre en compte la pornographie, l’hyper sexualisation et le virtuel dans les séances d’éducation à la sexualité »…

 

Téléchargez l’article au complet (voir pages 6 et 7) : PES Article Presse lettre PRC 6

 

...