Conseil Régional Rhône-Alpes

MGEN – Actions Santé N°183

 

Extrait de l’article paru en mars 2014 dans Actions Santé N° 183 de la MGEN

Comment améliorer nos interventions en éducation à la sexualité ?

Un colloque sur les médias et l’hypersexualisation en Région Rhône-Alpes

Par Maud Folkmann

« Les médias nouveaux éducateurs à la sexualité ? » C’est le thème retenu par La Plate-forme de formateurs en Education à la Sexualité de Rhône-Alpes (PES-RA) pour le colloque qu’elle organise à Lyon le 23 mai prochain. Nous annonçons d’autant plus volontiers cette manifestation que l’éducation à la sexualité dans le respect de l’autre représente l’une des préoccupations majeures d’Actions santé.

Les jeunes vivent, dès leur plus  jeune âge, dans un contexte où les médias tiennent une place considérable dans les pratiques de loisirs, les discussions entre amis, la vie intime. Clips, jeux vidéo sur consoles, Internet, offre télévisuelle, magazines, publicités, voilà ce qui fait leur environnement, voilà ce qui structure leur sociabilité ? Cet univers médiatique, trop souvent hypersexualisé, présente des images, des situations, de attitudes, des conduites à caractères sexuel dont l’expression dépasse le réel des usages sociaux…

RELAIS EN EDUCATION A LA SEXUALITE / PASS CONTRACEPTION

Formation

-

Contexte et présentation

Parce qu’il n’est pas aisé de parler de sexualité avec les jeunes…

Parce que la problématique de l’accès à la contraception est toujours d’actualité…

Parce que plusieurs professionnels du territoire souhaitent échanger sur l’accompagnement des jeunes à l’éducation à la sexualité…

Dans le cadre de la mise en place du « PASS contraception » par la Région, il est apparu indispensable de renforcer les compétences des acteurs dans les territoires où l’offre de prévention est limitée, afin que les jeunes puissent rencontrer des professionnels formés en éducation à la sexualité et capables de répondre aux questions qu’ils se posent autour de la sexualité.

-

Objectifs

  • Former des personnes relais capables d’intégrer, dans l’accompagnement des publics jeunes, les questions relatives à la sexualité.
  • Renforcer la connaissance des réseaux existants et encourager le maillage sur les territoires entre les différents acteurs en lien avec les questions de santé sexuelle.
  • Valoriser et promouvoir les outils mis en place parla région Rhône-Alpesdans le cadre du PASS contraception/Prévention des IST auprès des personnes relais.

-

Publics

Les formations s’adressent aux professionnels qui accompagnent des publics jeunes (15-25 ans) dans le cadre de leurs missions sur des territoires ou l’offre est limitée : professionnels de l’éducation populaire (MJC, centres sociaux, BIJ, PIJ, Services jeunesse …), de l’éducation spécialisée (PJJ, éducateurs de rue …), de l’insertion professionnelle (mission locale, organisme de formation continue, MFR, foyers jeunes travailleurs …) et de l’enseignement agricole.

Les équipes des établissements recevant des jeunes adultes handicapés bénéficiaires dela carte M’RA sont aussi invités à cette formation (IME, IMPRO,…).

Il est souhaitable que plusieurs professionnels d’une même équipe s’inscrivent à cette formation.

-

Durée

4 jours (3 jours consécutifs + 1 jour à distance)

-

Fiche à télécharger : PES Fiche Formation 1 Région PASS Relais

 

Le « PASS contraception » est financé par la Région Rhône-Alpes

-

PRC – La Lettre N°6

 

Extrait de l’article paru en décembre 2012 dans la lettre N°6 du Pôle Régional de Compétences.

 

Formation « Prendre en compte la pornographie, l’hyper sexualisation et le virtuel dans les séances d’éducation à la sexualité »

 

LE CONSTAT

Depuis une quinzaine d’années,

les stratégies marketing utilisent de plus en plus systématiquement les représentations et les symboliques sexuelles, que ce soit autour des stéréotypes de genre ou de la juvénilisation des images. Plus globalement, la société tend vers une hyper sexualisation.

En parallèle, les outils de communication que sont les ordinateurs, les téléphones portables et leurs fonctionnalités virtuelles ont pris

une place prépondérante dans les rencontres et la gestion des relations affectives et sexuelles. Ils sont aussi un mode d’accès facilité à l’industrie pornographique qui s’est largement développée depuis les années 80 avec un mode de consommation qui a lui aussi bien évolué.

Pour que les éducateurs à la sexualité puissent en compte ces phénomènes et les intégrer dans leurs pratiques, l’ADES du Rhône, dans le cadre de la PES (Plateforme de formation en Education à la Sexualité) propose la formation «Prendre en compte la pornographie, l’hyper sexualisation et le virtuel dans les séances d’éducation à la sexualité »…

 

Téléchargez l’article au complet (voir pages 6 et 7) : PES Article Presse lettre PRC 6

 

...